[ Semaine o7 ] C'est ouvert~

    Partagez
    Cronos
    Cronos
    Gardien du Temps

    Inscrit le : 07/01/2008

    [ Semaine o7 ] C'est ouvert~

    Message  Cronos le Mar 15 Juin 2010 - 21:58

    [ Suite de ce sujet ]

    Les travaux, on sait quand ça commence, pas quand ça finit. Ce proverbe n'a jamais été aussi vrai que dans le cas du bâtiment-mystère. En effet, le personnel a communiqué sur un acte de vandalisme qui a repoussé l'ouverture sans plus de détails et comme tous ignorent plus ou moins d'où vient l'établissement, les rumeurs ne circulent pas comme elles pourraient. Cependant, aucun des habitants du quartier n'a souvenir de bris de verre ; rien vu, rien entendu, rien senti non plus. Si les vitres sont intactes, qu'auraient-ils pu détruire à l'intérieur ? Ce que vous ne saurez jamais, sauf à mettre sur la sellette la vie des salariés, c'est que des étudiants, attirés comme des mouches par les écriteaux d'interdiction d'élément en ces murs, ont eu une idée, fabuleuse pour eux, désastreuse pour le propriétaire des lieux. Un colis piégé. Mais pas avec ce que vous croyez. La boîte était bien remplie, mais pas de détonateur, pas de fil, pas de minuterie, pas de poudre. Des cafards. Si si. Des cafards. Des milliers. Partout, ils grouillaient. Je vous laisse imaginer le gouffre financier de la désinfection de l'immeuble flambant neuf.

    Ce n'est donc finalement qu'en ce Mercredi de Semaine o7 que vous pourrez prendre possession des lieux, exempt de tout nuisible. Il est 14hoo, la cérémonie commence ! C'est en fanfare que M. Lixirhan inaugure sa belle... patinoire ! Oui, nous sommes en été et alors ? Regardez comme la structure en feuille de frêne est belle, regardez comme les vitre bleu-vert sont apaisantes, rafraîchissante ! N'avez-vous pas envie d'allez vous mettre au frais rien qu'en posant les yeux dessus ? Rubans et confetti sont de la partie, poum poum poum scande le tuba, tching tching tintent les cimbales !

    --<>--<>--< Patinoire Lixirhan >--<>--<>--

    Entrez entrez, c'est presque gratuit ! Un ours brun géant vous fourre un prospectus entre les mains : 2 Яin par tête seulement, emmenez donc vos enfants !

    Nous vous rappelons qu'il est interdit de faire usage de la magie élémentale à l'intérieur de l'établissement. Merci de votre compréhension.
    Les petits paneaux couleur lilas vous mettent en garde à peine passez-vous les grandes portes vitrées. Il y a 11oo m² pour vous divertir sur deux étages, s'il vous plaît, M. Lixirhan va peut-être sur ces 47 ans, ça ne l'empêche pas de voir les choses en grand. La foule s'amasse doucement aux comptoirs, faisant la queue sagement en 3 files. Moquette gris bleu et murs blancs pour commencer.

    Lorsqu'enfin vous avez votre ticket, peut-être même avez-vous opté pour un abonnement, vous pouvez aller récupérer vos patins quelques 1o mètres plus loin. Le comptoir est plus haut et il est fait de bois, tout comme les cases à l'arrière où sont rangées par pointure les chausses à lames. Des hôtesses vous dirigeront ensuite vers les vestiaires, non-mixtes, les enfants étant autorisés à rester avec leurs parents par dérogation. Les casiers de rangements ne sont pas bien grands, au demeurant, c'est bien suffisant. des bancs bas en bois s'intercalent entre les boîtes de métal bleu sombre.

    Pas de pouvoirs à l'intérieur s'il vous plaît.
    Ça y est, vous êtes prêts ? Vous avez le choix : la petite piste "Familiale" à cet étage qui partage la surface totale avec les loges, ou bien la grande "Professionnelle" au niveau inférieur, destinée à recevoir des spectacles et autres compétitions. Pas de programmation aujourd'hui, elle sera ouverte au public.

    La familiale est dotée d'un coin pour les enfants que vous atteindrez en contournant les gradins. On la reconnaît aisément à sa belle rampe jaune pétant. Il ne vous aura pas échappé que la patinoire est bien gardée : après les événements tenus secrets de la semaine passée, vous vous doutez bien que les agents de sécurité sont à l'affût désormais. Survêtement marine et casquette, ils se tiennent debout ça et là dans les gradins, prêts à intervenir au moindre faux mouvement. Gardez-vous bien d'enfreindre le règlement, tolérance zéro pour les vilains garnements !

    Seul le personnel est autorisé à utiliser la magie en ces murs. Merci !
    Au niveau -1, spacieuse, majestueuse, radieuse, la patinoire de format olympique, éclairages sophistiqués, places numérotées, de quoi faire rêver n'importe quel athlète !

    Qu'attendez-vous ? Venez, venez !



    Sohma
    Sohma
    Mini-staff
    Mini-staff

    Inscrit le : 06/03/2008

    .o0 Feuille de perso 0o.
    Âge, Sexe: 20, F
    Élément: Eau
    Emploi: Étudiante ^.^v

    Re: [ Semaine o7 ] C'est ouvert~

    Message  Sohma le Sam 10 Juil 2010 - 13:08

    [Bon allez, je me lance ^.^]

    L'été. Si on tape ce mot dans la célèbre encyclopédie en ligne, Lethalpédia, on tombe sur la définition suivante: "L'été est une des saisons des zones tempérées et polaires, traditionnellement perçue comme la plus chaude". Et pour être chaud, on peut dire que celui-ci l'est vraiment.
    Heureusement, aujourd'hui le Dieu estival a fait preuve d'un peu de clémence, envoyant une légère brise sur les gens réunis devant la grande patinoire. Et il faut dire qu'ils sont particulièrement nombreux. Pas étonnant que tout ce monde soit venu pour l'ouverture de la patinoire, après tout, le grand bâtiment a assez fait parler de lui.
    En retrait de cet océan de têtes, de jambes et de chaleur, assise sur un banc placé à l'ombre, se trouve une jeune demoiselle aux cheveux sombres comme le soir. Son regard fixe la foule sans la voir vraiment. Pourquoi est-elle ici déjà? Ah, oui. Il fallait qu'elle retrouve une amie. Mais celle-ci avait eu un empêchement de dernière minute. Il faut avouer que sinon, elle ne serait pas sortie, et encore moins dans un endroit aussi peuplé alors qu'elle se sent d'une humeur aussi... sauvage, comme dirait Mizu. D'ailleurs, celui-ci apparait soudain sur l'épaule gauche de la jeune fille, à sa place privilégiée. Il comprend rapidement, devant le regard absent de son amie, que le mieux à faire c'est d'attendre à ce qu'elle quitte le monde de ses pensées pour revenir là où elle est assise.

    "Mizu."

    La voix douce lui indique qu'elle a enfin remarqué sa présence. Comme elle se plait parfois à le faire, elle passe un index là où aurait été le front du dragon, miniature pour l'instant, si celui-ci était solide. Il penche légèrement la tête, dans une question muette. Ce geste faillit tirer un sourire à la jeune femme. C'est fou, cette capacité qu'ils ont à communiquer entre eux sans le moindre mot.

    "J'ai... j'ai appelé ma famille aujourd'hui."

    Sa voix était à peine un murmure, audible uniquement par son Esprit.

    *Fala et Bertil vont bien?*

    "Oui." Elle se lève puis s'étire légèrement. "Je crois que Bertil m'en veux un peu, tu sais, d'être partie." Elle hausse les épaules. "Mon père se remarie."

    Ses yeux quittent les beaux yeux clairs de son ami pour se diriger vers la foule. Quand elle se retourne vers son ami, c'est avec un sourire.

    "On voulait voir à quoi ça ressemblait, pas vrai?"

    *Sohma...*
    "Alors, oui, il y a beaucoup de monde, mais... si on attend à ce qu'il n'y ait personne, on risque de ne pas vraiment connaître, n'est-ce pas?"

    Mizu semble sur le point de dire quelque chose, mais il se ravise à la dernière seconde. Le sourire est parfait, il n'y a rien à dire. Mais quand on a les yeux de Sohma... il étouffe un soupir puis hoche la tête dans un geste affirmatif. Après tout, ça pourra peut-être lui changer les idées.



    Merki Libellule ^o^

    Avec la fonte des pôles il y aura plus d'eau dans les mers - et donc... davantage de place pour les poissons. - Le malheur des pingouins fait le bonheur des sardines...
    Cale
    Cale
    wesh represente X3

    Masculin Âge : 23
    Inscrit le : 07/06/2009

    .o0 Feuille de perso 0o.
    Âge, Sexe: 17, Masculin
    Élément: Feu
    Emploi: Etudiant

    Re: [ Semaine o7 ] C'est ouvert~

    Message  Cale le Dim 11 Juil 2010 - 16:11

    Un jeune homme faisait la queue parmi tant d'autres. Il était habillé d'un jean et d'un polo à manche courte...Noir.

    Cale regrettait d'avoir eu la folie de porter ce Tee Shirt. La soleil d'été faisait chauffer son haut et il se considérait comme un rôti, à cuir dans son jus et ayant dépassé depuis bien longtemps le temps de cuisson.

    Déjà dix minutes qu'il était devant le bâtiment, à faire comme le reste du troupeau, attendre afin de pouvoir pénétrer dans le lieu qui les délivreraient un instant de cette chaleur infernale, qui malgré un léger vent, était quasi insoutenable.

    Alors, pas trop chaud Cale ? se moqua son esprit.

    Je peux tenir, ne t'inquiète donc pas.

    Par un temps comme celui là, je suis content de ne pas être réel dans ta dimension. Continua l'esprit sur le même ton moqueur.

    Cale préféra garder le silence et se dit qu'il n'y avait plus que quelques minutes avant d'arriver à cet oasis de paix et de fraicheur qu'était cette nouvelle patinoire.

    La queue avança et il fit de même. Bientôt, oui bientôt, il pourra profiter de ce lieu...

    Quelle chaleur, mais quelle chaleur... Et pourquoi ai-je pris ce haut...
    Analiëva
    Analiëva
    niut <3

    Féminin Âge : 27
    Inscrit le : 06/11/2009

    .o0 Feuille de perso 0o.
    Âge, Sexe: 19 - Féminin
    Élément: Ombres
    Emploi: Mendiante qui ne mendie pas

    Re: [ Semaine o7 ] C'est ouvert~

    Message  Analiëva le Lun 12 Juil 2010 - 13:30

    [ A moi ! A moi ! =D ]

    De tous les silences, celui dont s'enveloppait la jeune Analiëva était dépourvu de tout or et de toute pérennité. Pourtant, elle n'était aucunement désireuse de s'en délester.
    Assise à même le sol à quelques rues de là, elle se refermait sur elle-même, comme bien trop souvent.
    Cela faisait quelques jours déjà qu'elle était à nouveau libre de ses mouvements, libre de ses pensées, libre tout court. Mais quel médecin peut être assez idiot pour laisser une patiente sortir après quatre ans d'enfermement sans lui proposer une quelconque aide à la réinsertion, sans même s'assurer qu'elle ait un toit, dans ce monde sauvage où on la relâchait...?
    Assise sur son bout de trottoir, elle fixait le bitume, les pas pressés et réguliers des gens qui passaient devant elle, sans qu'à un seul moment l'un d'entre eux ne pose le regard sur elle, ni ne la prenne en pitié.
    Tant mieux... Elle n'avait pas besoin de ça... La pitié.

    " Ana... Va te mettre à l'ombre. Le soleil tape sur ta tête, tu risques l'insolation... "

    Galen, la mine triste et le regard éteint, se tenait là, tout juste à ses côtés, la fixant avec mélancolie. Il avait toujours juré de la protéger. Mais maintenant, qu'en était-il ? Il n'avait su tenir la seule promesse qu'il s'était imposé. Désormais, il ne pouvait rien de plus que se contenter de se tenir aux côtés de l'enfant jadis mielleuse et qui depuis plusieurs années ne lui avait presque adressé aucun mot. Il n'était plus que l'ombre d'une ombre, alors que par le passé, ils avaient été quelques uns, à eux deux.

    Telle une marionnette vide d'âme, Analiëva s'était redressée, presque machinalement, et, écoutant son fidèle Galen, avait traversé la route, pour rejoindre, en face, un morceau de trottoir à l'abri du soleil. Mais alors qu'elle marchait, elle avait perçu des rires d'enfants, des sourires flottants sur des visages insouciants, et de l'amour à foison. Les gens qui se pressaient devant elle semblaient toucher au bonheur. N'était-ce là qu'un bonheur illusoire ?
    Sans vraiment se donner de raison, elle avait suivi ces personnes. Peut-être les effraierait-elle. Son vieux jean comptaient plus de trous que nécessaires, et le pull à col roulé noir qu'elle portait la faisait sembler folle, par si pareille chaleur. Ses cheveux, eux, commençaient à graisser, et le teint blafard de la gamine la faisait passer pour ce qu'elle était: un cas à part.
    Les manches retroussées, elle se sentait suer sous le lainage qui par temps froid l'aurait protégée.
    Finalement, après quelques nombreux pas, elle s'était trouvée devant cette patinoire, où les gens se ruaient pour faire la queue.
    Son regard bleu avisa chacune des parcelles de l'endroit, neuf et incroyablement massif.
    Glissant une main hasardeuse dans sa poche, elle se demanda l'espace d'une seconde si elle aussi pourrait, potentiellement, s'aventurer dans ce complexe. Mais les seules pièces dont elle disposait ne lui servirait pas à cela. Le soir venu, il lui faudrait manger un peu.
    Remontant la queue sans se mêler à la foule, elle vint se positionner près de la prote d'accès au bâtiment.
    Se tenant là, les bras le long du corps, elle leva les yeux vers le portique, et l'avisa sans mot dire.

    " Quelles sont tes intentions, Ana ? ", lui demanda Galen, presque inquiet.

    Mais la jeune fille ne lui répondit rien, comme il pouvait s'y attendre. Elle n'avait aucune intention. Qu'aurait-elle pu faire ?
    S'attardant sous la cagnasse, sans bouger, elle continua quelques instants de fixer les murs de la patinoire. Puis, comme si subrepticement elle avait été attirée par autre chose, elle avait tourné les yeux, et posé son regard sur un jeune homme qui patientait dans la file. Jean, polo à manche courte, noir. Elle voulut sourire de voir d'autres personnes assez folles pour se vêtir de la sorte, mais elle en fut incapable. Elle se contentait de le fixer, intensément, sans rien dire ni faire d'autre.
    Elle se demanda si des amis l'attendait à l'intérieur, ou si les gens qui l'entouraient étaient avec lui. Pourquoi venir dans un tel endroit non accompagné ? Peut-être était-il un professionnel. Ou peut-être était-il un peu fou, lui aussi, et un peu solitaire.
    Puis, Analiëva vit Galen se diriger vers le jeune homme en question. Intriguée, elle se laissa demander ce qu'il avait l'intention de faire.
    L'esprit, enclin à rendre le sourire à sa "moitié", commença à venir embêter le jeune homme (Cale, c'est de toi qu'on parle =3), sans qu'il n'en sache rien. Callant son visage tout près du sien, imitant ses rares mouvements avec des airs burlesques, Galen faisait l'idiot, pour les seuls yeux de son amie.
    Il voulait simplement lui arracher un sourire. Et elle, le regard sur Cale et Galen, finit par se laisser aller à un vague sourire encore très effacé.
    Ce jeune garçon, elle le savait, la prendrait sûrement pour une idiote.
    Mais qui était-elle pour s'en préoccuper ?
    Sohma
    Sohma
    Mini-staff
    Mini-staff

    Inscrit le : 06/03/2008

    .o0 Feuille de perso 0o.
    Âge, Sexe: 20, F
    Élément: Eau
    Emploi: Étudiante ^.^v

    Re: [ Semaine o7 ] C'est ouvert~

    Message  Sohma le Lun 12 Juil 2010 - 21:29

    [ ]

    Plus elle s’approche de la patinoire, plus la marée humaine devient imposante.

    *Tu as changé d’avis?*
    "Quoi?"
    *À chaque pas, tu ralentis un peu plus, c’est pour ça que je pose la question.*


    Sohma s’arrête, puis se retourne vers son Esprit.

    "Disons juste que je commence à me demander si c’est vraiment une bonne idée. Après tout, le bâtiment ne va pas s’envoler, n’est-ce pas?"

    À la fin de sa phrase, ses yeux ne sont déjà plus sur Mizu. Son regard est attiré par une silhouette solitaire qui se tient debout près de la porte d’entrée. Il s’agit d’une femme, encore jeune à croire son apparence (bien que certes, l'abondante chevelure sombre qui cache une bonne partie de son visage rende cette estimation moins fiable). Se tenue est négligée et son choix de col roulé est pour le moins curieux. Mais ce n'est rien de tout ça qui attire l'attention de Sohma. Avec un soupir muet, elle fait passer son inséparable sac à dos vers l'avant et y fouille pendant quelques secondes. Quand elle eut trouvé ce qu'elle cherchait, elle passe son sac à son dos derrière elle. À sa main gauche, elle tient maintenant un petit parapluie noir replié. Il s'agit de quelque chose qu'elle a retrouvé au coin d'une rue. Même si elle-même n'aime pas ce genre d'engins, elle l'avait ramassé en disant qu'elle pourrait toujours lui trouver une utilité quelconque. Dans un claquement sec, la bête noire déplie ses ailes. De son pas discret, elle s'approche de la jeune femme et sans un mot lui met l'objet entre les mains, de façon à ce qu'il se trouve entre elle et le soleil. Peut-être si son humeur avait été différente, elle aurait accompagné ce geste de quelques mots. Mais il faut avoir qu'en ce moment précis, son humeur n'est pas à la parlote.

    *Elle a de très jolis yeux.*


    Sohma hoche la tête d'un air absent, alors qu'elle fait trois pas vers le début de la file; à vrai dire, les yeux de la demoiselle, elle ne les a pas vraiment vus. Distraitement, son regard va vers l'endroit que fixait la jeune femme avant son arrivée. La cible la plus probable pour son regard semble être ce jeune homme châtain. Lui aussi est habillé en noir, et à le voir ainsi vêtu, Sohma se sent contente d'avoir enfilé un t-shirt blanc. D'ailleurs, avec son jean délavé et ses baskets blanches, elle est habillée d'une façon plutôt claire... et donc, plutôt fraiche.
    Trois pas, c'était la distance qu'elle a parcourue. Et elle n'a pas le temps d'hésiter quant à sa visite dans la patinoire, parce que tout à coup, quelque chose attire toute son attention. C'est un bruit fort et sourd à la fois. C'est comme... quoi exactement? Un objet très, très lourd qui tombe par terre? Une explosion étouffée? Le grognement de quelque animal gigantesque?



    Merki Libellule ^o^

    Avec la fonte des pôles il y aura plus d'eau dans les mers - et donc... davantage de place pour les poissons. - Le malheur des pingouins fait le bonheur des sardines...
    Cronos
    Cronos
    Gardien du Temps

    Inscrit le : 07/01/2008

    Re: [ Semaine o7 ] C'est ouvert~

    Message  Cronos le Lun 12 Juil 2010 - 23:56

    [ À l'attaaaaaaaaaaaaque !!!! ]


    Bonk. Bonk. BONK. Mais quel est le génie qui a créé ces FOUTUS costumes ? Il va avoir des nouvelles de Caminno, c'est sûr ! L'étudiant d'1m94 est chaudement emmitoufflé dans une magnifique peau d'ours en peluche brun clair au ventre pâle et peste intérieurement. En effet, en plus d'être épais et chaud, les pattes de l'animal synthétique ont été lestées. Pour qui, pour quoi, comment ? On n'en sait rien, la seule chose dont l'élementaliste de la terre soit sûr en l'instant présent, c'est qu'il crève de chaud, qu'il a mal aux pieds, qu'il commence à souffir du dos à porter cette satanée tête de 8o cm de diamètre qui ne tient même pas en place !!!! D'une main mouflée, il empêche la sphère de carton-pâte de s'éffondrer, de l'autre il doit tenir un panier en osier par la anse. Son travail consiste à distribuer ces entrées gratuites aléatoirement, mais sur le coup, il va lui manquer un bras, c'est peu de le dire. Titubant, chancelant, il déambule tel un pochtron dans la foule en marmonnant inaudiblement "Entrées gratuites, entrées gratuites" à travers le crâne artificiel auquel il manque visiblement une bouche pour respirer... Ouh là, un peu plus et ses genoux se cognaient. Oh la, oh la ! Ooooooooh ! Les bras du malheureux moulinent en vain dans les airs, tentent de s'agripper à la brunette en T-shirt blanc sans succès -avec des moufles, taux de réussite proche de zéro- les petits flyers lilas s'envolent, le panier aussi, et Caminno lui... s'écrase. Tomber de presque 2 mètres de haut, il vous le garantit, ça fait pas du bien... C'est la fin, il ne pourra plus se relever, il va mourir de déshydratation sur l'asphalte, saleté de costume, la vie elle est pas justeuh....



    Cale
    Cale
    wesh represente X3

    Masculin Âge : 23
    Inscrit le : 07/06/2009

    .o0 Feuille de perso 0o.
    Âge, Sexe: 17, Masculin
    Élément: Feu
    Emploi: Etudiant

    Re: [ Semaine o7 ] C'est ouvert~

    Message  Cale le Mar 13 Juil 2010 - 3:22

    Avant que ce grand crétin (bien que malheureux) ne vienne mettre un peu d'animation, Cale avait remarqué, en regardant la marée humaine autour de lui, qu'une jeune fille le regardait avec un petit sourire.

    Elle était habillé d'un jean et d'un pull en laine noir, aux manches retroussées. Ses cheveux commençaient, tout comme les siens d'ailleurs, à devenir graisseux.

    Hey, Cale, tu as vu cet barg' là bas ? S'exclama Infuran.

    Evite de parler d'une inconnue comme cela. Elle regarde peut-être quelqu'un d'autre ou doit me confondre.
    Mais qu'est ce qu'elle me veut...Ça ne doit pas être à cause de ma folle tenue, elle porte presque la même, bien qu'elle soit plus folle que moi d'avoir mit un pull...



    Il se décida à lui adresser un sourire et voulu l'inviter à venir le voir, lors d'une sortie autant se faire des amis, surtout lorsqu'on est seul, mais c'est à ce moment qu'un grand ours mal léché vint semer la pagaille en trébuchant près d'une brune en T-shirt blanc et en répandant le contenu et son panier parterre.

    Cale regarda le malheureux se débattre puis cesser de lutter et resta, comme le reste de la foule, paralysé et ne sachant que faire.

    Mais qu'est ce qu'il fiche cet abruti !

    Cale regarda autour de lui. La foule reprenait son activité sans ce soucier outre mesure de l'ours, il avait perdu de vue la fille qui le regardait, et la brunette proche du trébuché était immobile, et la personne en question semblait morte.

    Aller Cale, c'est le moment de briller !

    Pas besoin de me dire ça, j'avais déjà l'intention d'aller l'aider.

    Cale s'approcha de la personne et tendit les mains en avant afin d'enlever la fausse tête d'ours.
    Analiëva
    Analiëva
    niut <3

    Féminin Âge : 27
    Inscrit le : 06/11/2009

    .o0 Feuille de perso 0o.
    Âge, Sexe: 19 - Féminin
    Élément: Ombres
    Emploi: Mendiante qui ne mendie pas

    Re: [ Semaine o7 ] C'est ouvert~

    Message  Analiëva le Mar 13 Juil 2010 - 6:09

    A peine le temps de se rendre compte que la chaleur semble être à son apogée, et voilà qu'Analiëva se retrouvait soudainement avec un objet entre les mains, une ombrelle - ou un parapluie d'ailleurs.
    Lorsque une jeune femme silencieuse était venu et la lui avait tendue, elle n'avait su que faire et s'était saisie de l'objet. Peut-être désirait-elle simplement qu'elle la lui tienne le temps de... Refaire un lacet ou je-ne-sais quoi ?
    Quoiqu'il en soit, l'affaire l'avait détourné de ce jeune homme, et désormais, elle savait que si elle tournait à nouveau la tête pour le retrouver, elle en serait fort incapable.
    Maintenant l'ombrelle entre elle et le soleil, elle aperçut son fidèle Galen venir se placer à ses côtés sous le peu d'ombre qu'il restait.
    D'abord, elle ne réagit pas, bien indifférente à ce qui pouvait se passer dans sa tête d'esprit, puis finalement, l'observa un instant, une once de curiosité dans le regard. Après tout, il n'était pas dans sa dimension... Était-ce encore un de ses coups pour attirer l'attention de la jeune fille ? Pour cette fois, il avait presque réussi.
    Mais quelque chose - autre chose - avait déjà attisé l'attention d'Ana. Un monticule de chaleur concentrée, haut de près de deux mètres, s'étalant de tout son long sur l'asphalte brûlant, à quelques pas seulement de la jeune femme qui avait cédé quelques instants plus tôt l'ombrelle qu'Ana tenait machinalement entre ses mains.
    Pour tout dire, la chose avait été assez surprenante de par l'aspect imposant du personnage. Pourtant, Analiëva sentait que quelque chose clochait. Il n'était pas uniquement tombé parce que ses lourdes pattes s'étaient entremêlées.
    La chaleur, à n'en pas douter. Quelle idée saugrenue que s'enfermer dans pareil costume sous pareille chaleur ?

    " Hum..., réagit presque aussitôt Galen. T'es pas franchement mieux lotie que lui. Tu aurais au moins pu remercier la jeune femme qui t'a mise à l'ombre. "

    Mais une fois de plus, l'enfant faisait la sourde oreille.
    Aussi immobile qu'une danseuse de ballet sur sa boîte à musique, Analiëva observait la scène qui se déroulait sous ses yeux ; témoin incapable, impuissante.
    Elle aurait voulu aller aider ce pauvre homme qui devait suffoquer sous pareil accoutrement, mais ni ses bras ni ses jambes, ni même sa voix ne voulurent briser le silence et l'inertie qui la tenait prisonnière de son propre corps.
    C'est alors qu'elle vit le jeune homme qu'elle fixait plus tôt quitter sa place prestigieuse dans la queue pour porter secours à la pauvre mascotte pantelante.
    Non sans une certaine crainte, elle le vit porter ses mains autour de l'énorme tête d'ours qui devait bien peser son poids, puis s'entendit murmurer pour elle-même :

    " De l'eau... "

    Elle se sentait faible et inutile. Elle désirait, plus que beaucoup d'autre chose, aider ce pauvre garçon étouffé de son propre travail, mais elle en était tout simplement incapable. Elle se sentait comme... Complètement impuissante et désarmée. Comme la goutte, au milieu de l'océan. Submergée par les autres, incapable de tracer sa route, incapable de redevenir ce qu'elle était de par le temps: une petite goutte de pluie, ou au mieux, une petit morceau de lac paisible.

    " Fais-lui de l'ombre. On est censé être bon pour ça, non ? "

    Mais à quoi bon. Elle fixait depuis de longues minutes déjà le pauvre jeune homme, et elle savait que si son aspect la rendait froide et hautaine de par sa passivité, son regard devait déjà trahir son inquiétude et sa gêne de n'être pas capable d'agir.
    Peut-être manquait-elle de courage. Ou de confiance... Ce qui était déjà plus plausible.
    Dans sa tête, pour elle-même, elle se dit que faire l'ombre à ce jeune homme serait inutile, le mieux étant de le mettre à l'ombre. Et puis, de toute façon... Le soleil était pour ainsi dire à son zénith. Où trouver de quoi alimenter ses capacités, de la sorte ?
    Elle était incapable, mais pas dupe. Peut-être était-ce là la seule chose qu'elle avait su préserver.
    Non... Le mieux à faire pour lui... C'était de le rafraîchir. De l'eau, de l'ombre, de la vraie.
    Peut-être serait-il bon de le porter jusqu'à l'intérieur qui, à n'en pas douter, devait être un lieu climatise, ne serait-ce que pour le bon porté de la glace où filaient à toute allure les clients.
    Dans ses pensées, elle n'avait pas même porté attention aux multitudes de billets qui virevoltaient au gré du vent. Du moins, pas jusqu'à maintenant... Peut-être était-il temps d'aider un peu, par un acte, aussi insignifiant soit-il.
    Et c'est ainsi que toujours sans mot dire elle se baissa à côté du panier et y rassembla les billets gratuits tombés à terre.
    Il y avait peu de vent, voire même pas du tout. Voilà déjà une chose qui pouvait lui faciliter la tâche...
    Sohma
    Sohma
    Mini-staff
    Mini-staff

    Inscrit le : 06/03/2008

    .o0 Feuille de perso 0o.
    Âge, Sexe: 20, F
    Élément: Eau
    Emploi: Étudiante ^.^v

    Re: [ Semaine o7 ] C'est ouvert~

    Message  Sohma le Ven 16 Juil 2010 - 14:53

    Vous aviez coché la réponse A? Alors vous aviez eu juste. Oui, il s’agit de quelque chose de très, très lourd qui est tombé par terre. Et si à ça on ajoute le fait que le quelque chose en question peut contrôler la terre, le résultat est plutôt… assourdissant.

    *Mais qu’est-ce qui...*

    C’est tout ce qu’à le temps de penser Sohma avant de faire partie, malgré elle, d’un acte de prestidigitation. Hop. Un instant, elle est là. Puis le rapide passage d’une patte de la taille d’une raquette de tennis et... hop, elle n’est plus là. Le spectateur ébahi par ce tour n’aura qu’à baisser les yeux pour savoir où se cache la disparue demoiselle : sur le bitume.

    *Sohma!*

    Mizu se précipite. Mais son amie n’a rien, si ce n’est être légèrement étourdie par sa chute. Que s’est-il passé exactement? Un coup d’œil rapide lui suffit pour comprendre la situation. Cet ours géant… il est allongé par terre. Il a dû faire un malaise ou quelque chose du genre. Un autre coup d’œil lui indique que personne ne semble bouger pour lui porter assistance. Personne des premiers secours?

    *Pas étonnant qu’il se soit écroulé.* commente Mizu une fois qu’il a été rassuré à propos de son amie. *Porter un tel costume avec une telle chaleur ne doit vraiment pas être...*

    Il se retourne pour faire face à Sohma, mais c’est un endroit vide qu’il trouve. Curieux, il s’élève vers les airs en quête de la jeune brunette. Il ne lui faut pas longtemps pour la repérer. Tant bien que mal, elle se fraye un passage parmi la foule. Il faut le lui accorder, elle n’est peut-être pas très forte physiquement, mais par contre, elle est rapide. Malgré la quantité de gens présents, il lui faut moins de cinq minutes pour revenir avec quelque chose de violet entre les mains. Un sceau de nettoyage.
    Elle accourt vers le nounours surdimensionné, puis à bout de souffle, elle vide le contenu sur lui.

    *Euh… peut-être tu as été un poil trop enthousiaste…*

    En effet, si la plupart du contenu du sceau a atteint sa cible, une partie était allée droit vers le jeune homme qui s’était approché de l’ours.

    "Je... je suis dé… désolée…"

    Elle dit son excuse tout en tentant de son mieux de reprendre son souffle. Mais elle est interrompue avant de pouvoir continuer. À ce moment précis, elle se demande si verser de l’eau froide sur quelqu’un qui fait une insolation, ou presque est une bonne idée.



    [ Fin de post invalidée par Libellule avec autorisation de Sohma ]

    Spoiler:
    Le géant se lève comme si des ressorts l’avaient propulsé. En moins d’une seconde, il passe de la position allongée à la position debout.
    Oh, ho…
    Les yeux de l’ours géant (maintenant visibles, étant donné qu’il n’a plus son masque) le montrent clairement : il est dans une sorte d’état de choc. Avec une rapidité étonnante pour quelqu’un d’une masse aussi imposante, il attrape les deux jeunes demoiselles qui sont près de lui et les soulève sans le moindre effort pour les poser sur ses épaules, comme si leur poids était insignifiant. Puis voilà que leur siège improvisé se met à bouger dans tous les sens. L'ours se met à danser et à chanter avec une belle voix de baryton.

    *Mizu!*

    C’est une pensée paniquée qu’elle envoie à son Esprit. Le geste de l’ours géant, cette proximité physique aussi soudaine que brusque l’a prise tellement par surprise, qu’elle en a perdu tous ses moyens. Une foule de sentiments l’assaillent. Trop à la fois. Trop pour elle. Quelque chose de terriblement dur la frappe soudain au front. Elle doit s’agripper de toutes ses forces au costume poilu pour ne pas tomber à la renverse. Quand elle ouvre les yeux, elle voit le jeune Esprit juste devant elle, immatériel à nouveau. Il n’a été physique que moins d’une seconde, et pourtant il sent l’effort que cela lui a coûté. Les yeux de jais fixent maintenant les siens.

    "Merci."

    Sa voix est couverte par celle du géant, mais Mizu hoche la tête. Il a bien compris.
    Puis soudain, Sohma se rend de quelque chose qui aurait pu pourtant paraître comme une évidence grande comme le géant: elle est assise sur l’épaule de ce dernier. Et celui-ci mesure plus de deux mètres. Deux mètre ça peut être tellement haut... Elle est encore trop choquée pour crier. Pour le moment, elle se contente de fermer les yeux et les dents de toutes ses forces. Heureusement que le nounours la tient solidement, sinon la peur l’aurait sans doute faite basculer.



    Merki Libellule ^o^

    Avec la fonte des pôles il y aura plus d'eau dans les mers - et donc... davantage de place pour les poissons. - Le malheur des pingouins fait le bonheur des sardines...
    Cale
    Cale
    wesh represente X3

    Masculin Âge : 23
    Inscrit le : 07/06/2009

    .o0 Feuille de perso 0o.
    Âge, Sexe: 17, Masculin
    Élément: Feu
    Emploi: Etudiant

    Re: [ Semaine o7 ] C'est ouvert~

    Message  Cale le Ven 16 Juil 2010 - 16:37

    [justify]Alors que Cale tentait de retirer le masque du nounours, un bon litre d'eau vint le heurter dans le dos, mouillant cheveux, vêtements, Cale.
    Infuran ne peut évidemment pas s'empêcher d'éclater de rire.

    AH AH AH!! La tronche que tu tires !! AH AH !!

    Tout d'abord étourdi, la tête baissée, il reprend finalement ses esprits. Une grimace de rage déforme son visage et on entend presque les dents grincer.

    Putain, quel est le con qui...

    Il entend alors une petite voix :

    "Je... je suis dé… désolée…"

    Il soupire un coup, toujours en colère, affiche un sourire, et se retourne...

    Et vois le nounours en peluche, mouillé et se tortillant dans tout les sens. Cale le regarda sans comprendre pendant quelques secondes, puis fit le rapprochement entre le soleil et l'eau qui lui était arrivé dessus.


    Il va claquer si on le laisse comme ça !

    Cale se rapprocha brusquement de la peluche géante, et se saisit une nouvelle fois de la tête afin de la retirer.


    Dernière édition par Cale le Jeu 29 Juil 2010 - 1:00, édité 1 fois
    Cronos
    Cronos
    Gardien du Temps

    Inscrit le : 07/01/2008

    Re: [ Semaine o7 ] C'est ouvert~

    Message  Cronos le Mer 28 Juil 2010 - 21:39

    Le crâne d'ours suivra les mains de Cale, l'arrachage jusqu'alors retenu s'étant fait brusque à l'arrosage imprévu dont ils ont été victimes. Apparaît une tête allongée, des cheveux noirs très courts, un cou maigre. L'étudiant se redresse sur ses mains d'abord puis s'assied en tailleur, encore un peu sonné, se demandant pourquoi son costume est innondé. Il n'a pas encore relevé le front, une moufle brune sur la tempe. Enfin vous apercevez son visage : des traits fins, des sourcils bien dessinés, de petits yeux sombres. Autour de lui, des gens mobiles, trois immobiles qui se sont ostensiblement tournés vers lui et qui le fixent. Tchic tchic tchic, ça monte au cerveau. Il est en plein boulot, il va se faire défenestreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeer ! Il allonge les bras en un éclair et s'empare avec avidité du panier aux billets à proximité. À genoux, les bras en extension, les yeux ronds et brillants, il supplique en pleurnichant :

    "Prenez-en s'il vous plaîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîîît, je veux pas me faire vireeeeeeeeeeeeeeeeeeer !"


    Qui croirait que ce grand gaillard était à ce point enclin au mélodrame ? Regardez-le avec son air de chien battu d'ours mouillé, ne vous fait-il vraiment pas pitié ? Ces billets sont valables 1 semaine entière, à vot' bon coeur M'sieur dames !




    [ J'ai tronqué les posts de Sohma et de Cale pour ne garder que la partie cohérente. Entrez et foulez la glace un tout petit peu ou rafraichissez-vous 5-10 minutes in game au bord d'une piste siouplaîîîîîîîît !!! Je vous donne une porte royale de sortie au prochain tour, promis ! ]




    Contenu sponsorisé

    Re: [ Semaine o7 ] C'est ouvert~

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 19 Mar 2019 - 2:34