[ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana)

    Eon
    Eon
    Gardien du Temps

    Inscrit le : 07/01/2008

    [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana) Empty [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana)

    Message  Eon le Mar 20 Juil 2010 - 20:06

    Tic tac tic tac tic. Le Soldat de la Réitération Cyclique est là, tac tic. Remonte remonte la clé mécanique, crac cric, et se répète le Rituel périodique, tac tic.

    Il se dandine, il trottine, le train 2274 est ce qu'on appelle un vieux tacot qui avance sans se presser. Des wagons plus que des voitures se suivent derrière ce qui ressemble fortement à une locomotive à l'ancienne, une bécane tout droit sortie d'un roman steampunk aux couleurs de la nuit : roues apparentes et bielles de métal, il ne manquerait plus que la chaudière à vapeur et nous aurions vraiment l'impression d'être revenus avant l'ère du pétrole. Heureusement que vous n'êtes qu'à 2oo kilomètres de la capitale, le voyage aurait pu durer encore plus longtemps. Vous en avez tout de même pour 3 heures bien frappées, la portion de rails que vous empruntez en cet après-midi orageux d'été n'est pas destinée aux trajets à grande vitesse. J'ai dit orageux ? En effet, après des jours de soleil écrasant et d'une chaleur étouffante, des trombes tombent sur la petite ville provinciale de Trinh en ce noir dimanche. Le ciel est bas et sombre, des cordes vous matraquent les épaules si vous n'avez pas la chance de posséder un parapluie. La modeste gare routière attenante accueillera le car qui a pu vous transporter jusqu'ici. La ville est peu peuplée, la gare ferroviaire est donc déserte pour le moment. A la recherche d'un abri, le bâtiment ivoire est semi-circulaire, vous y pénétrez par un jeu de portes en verre du côté oblong. À l'intérieur, deux bancs en bois et métal au centre auxquels sont adossés deux bacs à fleurs. Point de guichet comme toute gare qui se respecte, toujours les éternelles bornes ovoïdes gris sombre pour seules interlocutrices. Un second jeu de battants en verre, plus larges, donne sur le quai unique. Point d'affichage lumineux à diodes à Trinh, ici, un poste de télévision carré collé raffistolé, affichage noir et lettres capitales jaune pétant. "TRAINS AU DÉPART : TRAIN 2274 SYRACUSE 16h54".

    Dehors, l'orage gronde, le vent souffle, donc même sous le préau, vous finirez trempés jusqu'aux os. Dans un râle, votre train arrive en gare. 5 voitures se succèdent : 15 et 16 devant, 10 au centre pour la première classe, 17 et 18 bonnes dernières. Les portes donnent déjà le ton : pas d'automatisme, vous abaissez la poignée et vous faites coulisser jusqu'à la butée manuellement. À l'intérieur, on se croirait dans un bon vieux film de cowboys. En effet, les sièges sont des banquettes, le porte-bagages en hauteur est en bois auburn. Semblant de papier peint vert d'eau à rayures horizontales et appliques baroques complètent le tableau.

    15 minutes d'arrêt, en voiture, en route !

    [ Ce post vous est offert par Libellule ]



    [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana) Sign_eon
    Leo
    Leo
    P'tit joueur ù_ù

    Inscrit le : 15/07/2010

    .o0 Feuille de perso 0o.
    Âge, Sexe: Homme de 28 ans
    Élément: Lumière
    Emploi: Détective privé

    [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana) Empty Re: [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana)

    Message  Leo le Mer 21 Juil 2010 - 16:11

    Un jour de pluie. Le ciel était chargé de nuages. Grondant. Menaçant. Leo aimait cette ambiance.
    Peut-être était-ce le fait d’avoir passé la majeure partie de sa vie au soleil qui l’avait lassé de la chaleur et des journées lumineuses. En tout cas, l’atmosphère de cette journée de voyage lui plaisait. Bien sûr, le détective en devenir était bien à l’abri dans le bâtiment principal de la gare, regardant à travers les portes de verre la pluie tomber en un flot ininterrompu sur le sol du quai, non moins gris que le ciel. Aimer regarder une averse était une chose, aimer être mouillé en était une autre.
    Un grondement particulièrement puissant emplit l’air quelques secondes, et la plupart des quelques personnes présentes sursautèrent. Ils avaient été amenés en bus, à peine une poignée de voyageurs espérant arriver à bon port pas trop trempés. Enfin, c’est ce que supposait Leo.
    Il avait les traits tirés à cause du peu de temps qu’il avait dormi ces derniers jours, tout affairé qu’il était à préparer son départ. Il portait comme à son habitude son imperméable brun - encore un peu humide de son passage du car à la gare qui s’était fait sous cette pluie battante - qui était pour une fois parfaitement adapté au mauvais temps du jour. Son borsalino sous le bras gauche, son énorme valise dans la main droite et Lucas tranquillement assis à ses côtés, Leo commençait à trépigner. Quand ce fichu train allait arriver ? Il n’aimait pas rester à rien faire. Surtout sans un bon cigare. Ah ! La boîte qui contenait les précieux cylindres de tabac avait mystérieusement disparu lors du voyage jusqu’à Trinh, et Leo était contraint d’attendre d’arriver à Syracuse pour en trouver de nouveaux. Quelle poisse, finalement.

    « Je te sens morose Leo, je croyais que tu aimais le mauvais temps ? demanda l’Esprit à l’apparence de renard blanc à son élémentaliste, une pointe d’ironie dans son ton.
    - J’aime bien regarder tomber l’eau ouais, mais j’préfère avec de quoi fumer. » répondit en grommelant l’homme à l’imperméable.

    Lucas laissa échapper quelques notes de son rire cristallin avant de se gratter frénétiquement l’oreille de sa patte arrière.
    Enfin le train arrivait. Et quel train ! Il semblait vieux, voire rouillé par endroits, et l’on se demandait combien de temps le voyage allait durer.

    « Bah ! Du moment que je suis assis. » songea Leo en se dirigeant vers les portes menant au quai.
    Il sortit dans le même temps son billet de train d’une poche intérieure de son imper et vérifia pour la vingtième fois au moins les informations qui y étaient inscrites. Train 2274, voiture de seconde classe 17, place 112. En relevant la tête vers l’engin qui venait d’entrer en gare, le détective se demanda si le terme « voiture » convenait vraiment à ce qui se trouvait devant lui.
    A peine eut-il franchit le dernier battant qui le séparait du quai que Leo reçut ce qu’on aurait pu appeler une bourrasque d’eau. Le vent était violent et déportait la pluie jusque contre le bâtiment, malgré le préau, qui n’offrait en réalité qu’un semblant d’abri. Après avoir calé son chapeau entre son imperméable et son corps il se dirigea donc, courant et pestant en traînant son bagage derrière lui, vers la voiture qu’il supposait être la numéro 17. Bien qu’aveuglé par les trombes d’eau qui s’abattaient sur lui, il fini par trouver la portière à tâtons. Il dut encore lutter un interminable et terriblement humide instant avant de pouvoir enfin s’engouffrer dans l’engin, au sec. Ruisselant, les cheveux complètement imbibés d’eau et les vêtements lourds Leo sortit son fidèle chapeau de sous son imperméable et chercha Lucas du regard.

    « Eh bien, il y a des jours où je suis heureux de ne pas être de ce monde ! » se moqua l’Esprit en observant son humain intégralement trempé.

    L’intéressé ne répondit qu'un grommellement inintelligible avant de se tourner vers l’intérieur à proprement parler de la voiture. C’était… particulier. Des banquettes, des porte-bagages en bois et un papier peint absolument hideux. M’enfin, les coups et les douleurs, ça n’se discute pas après tout, se dit Leo en se mettant en quête de la place 112. Une fois parvenu à celle-ci, il hissa sa valise dans l’endroit réservé à cet effet et s’installa sur la banquette, observant par la fenêtre les gens se masser contre les voitures pour se mettre rapidement à l’abri. Leo était content de s’être dépêché.


    Dernière édition par Leo le Jeu 22 Juil 2010 - 20:21, édité 1 fois
    Lukas
    Lukas
    P'tit joueur ù_ù

    Masculin Inscrit le : 04/07/2010

    .o0 Feuille de perso 0o.
    Âge, Sexe: 19 ans ,Homme
    Élément: Terre
    Emploi: N/A

    [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana) Empty Re: [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana)

    Message  Lukas le Mer 21 Juil 2010 - 22:58

    Voila bientôt une heure que Lukas fait les cent pas dans le seul abri valable de la gare, tel un fauve en cage, jetant de temps en temps un coup d’œil par la porte en verre .hélas le paysage n’avait rien a voir avec celui qu’il avait connu quand il avait débarqué à Trinh ,le ciel d’azur immaculé qu’il aimait tant observer ,n’était plus qu’un amoncèlement de nuages gris et funeste. Seul point positif O’rin l’impertinente, était absente et épargnait le jeune homme de ces sarcasmes et moqueries et habituels.
    Au fur et à mesure que le temps s’écoulait, la salle ou il attendait se remplissait de voyageurs, un homme d’âge mur puis une ravissante jeune fille, tres rapidement près d’une dizaine de personnes occupait le bâtiment.
    *Mais pourquoi suis-je venu ici déjà* se demanda Lukas

    Il commençait à douter des réelles motivations qui l’avaient poussé à vouloir s’installer à Syracuse, lui qui cherchait un peu de stabilité avait du mal à supporter la présence d’une dizaine de personne, comment allait-il survivre dans une mégalopole.

    L’écran annonça l’arrivé du train 2274 pour Syracuse, Lukas soupira de soulagement sa patience allait être bientôt récompensée, Il empoigna son unique bagage et le mis en bandoulière, puis d’un pas hâtif sorti sous le préau, bien que celui-ci était couvert, le vent froid et puissant poussait la pluie à l’intérieur.
    C’est donc sous cette pluie intérieure qu’il attendait avec impatience le train, l’eau ruisselant sur ces vêtements sombres ne semblait pas le gêner au contraire, cette sensation était presque agréable.
    Le train arriva avec un lugubre crissement métallique, ce fut comme le signal de départ des occupants de l’abri, qui se ruèrent vers les portes de la machine. Incrédule Lukas observait se spectacle c’est alors qu’une petite voix familière se fit entendre.
    « Décidément les humains sont des choses vraiment pathétiques, tant d’effort pour éviter de se mouiller »

    O’Rin qui était absente jusqu'à maintenant venait de faire son apparition et observait avec un regard moqueur les passagers courir vers les wagons du train. Lukas ne lui répondit pas et se dirigea vers sa voiture, il connaissait le numéro de son wagon par cœur, voiture 18, par chance, il eut besoin de faire que quelques pas pour faire face à la porte, il tira sur la poignée de la porte, et entra dans l’appareil et commença à chercher son siège.
    Tylina
    Tylina
    P'tit joueur ù_ù

    Féminin Âge : 29
    Inscrit le : 10/07/2010

    .o0 Feuille de perso 0o.
    Âge, Sexe: 20 ans, F
    Élément: Air
    Emploi: va de petits boulots en petits boulots

    [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana) Empty Re: [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana)

    Message  Tylina le Jeu 22 Juil 2010 - 22:48

    Tylina était montée à bord d'un bus en direction de la gare la plus proche afin de prendre le train qui la mènerai vers sa nouvelle vie. Elle était partie de chez elle avec toutes ses affaires, c'est-à-dire une valise de taille moyenne contenant le peu de vêtements qu'elle possédait, quelques affaires et ses papiers d'identité. Elle avait vaguement dit au revoir à ses parents, sans avoir réellement écouté ce qu'ils avaient à dire et ne cessait de se poser des questions. Les reverrait-elle un jour ? Lui pardonneraient-ils ? Ne seront-ils pas trop tristes ? Ses yeux étaient perdus dans le vague et elle aurait été incapable de dire quel temps il faisait si on le lui avait demandé alors qu'elle rêvait ainsi. Le voyage passa sans qu'elle ne s'en rende compte tant son esprit était ailleurs. Lorsque le bus s'arrêta, la jeune fille secoua la tête comme pour chasser tout cela de son esprit. Elle se leva, saisit sa valise et descendit les marches. La pluie coula alors sur elle comme si on venait de lui verser un sceau d'eau sur la tête. Elle sursauta, poussa un léger cri de surprise et leva la tête pour chercher l'auteur de la farce. Elle fut étonnée de voir un ciel gris déversant des quantités affolantes de pluie.

    *Luna, ma petite Luna, où es-tu ?*

    Se demanda-t-elle silencieusement. Au même instant, un nuage rose, qu'elle seule pouvait voir, commença à se former et une petite chienne apparut. La jeune fille décrivit un arc de cercle au dessus de sa tête à l'aide de sa main libre et grâce à Luna, son esprit, elle fut entourée d'un léger voile d'air déviant le torrent tombé du ciel. Tylina entra alors dans la gare, suivie par la petite chienne qui tentait d'attraper les gouttes d'eau dans sa gueule, et se dirigea vers une borne automatique afin de retirer son billet.

    Clic, Clic, Dzz, Bzz, Crrr, Tchac, Tchac, Tchac, Bzzzzz

    Voyons voir, train 2274, voiture 15, place 106. Départ 16h54. Durée 3h. D'accord, c'est parti.

    La jeune fille se dirigea alors vers le quai et leva le nez pour observer le vieil écran indiquant que le train ne tarderai plus. Elle attendait sur le quai sans se protéger de la pluie, bien au sec sous sa bulle d'air. Elle regardait Luna jouer avec les gouttes. Elle s'amuser à faire apparaitre de petits nuages roses tout autour d'elle, sautant de l'un à l'autre, attrapant les gouttes, se roulant dans les flaques et s'amusant énormément. Tylina souriait en la regardant jusqu'au moment où le regard taquin de son esprit se posa sur elle. La petite chienne pencha la tête sur le côté et la bulle d'air s'entrouvrit, laissant le torrent se déverser le long des cheveux de la jeune fille.

    Luna !

    S'écria la jeune fille, surprise à nouveau malgré le regard taquin qu'elle avait surpris dans les yeux de son esprit. Toutefois, elle excusa bien vite le comportement de Luna qui sautait déjà sur d'autres nuages rosés. Elle décrivit un nouvel arc de cercle par dessus sa tête et la bulle d'air se reforma. La jeune fille couru derrière la petite chienne, l'éclaboussant en sautant dans les flaques. Au fond, elle savait que les éléments de son monde ne pouvait pas toucher son esprit mais celle-ci faisait semblant d'être touchée et cela amusait les deux comparses. Alors qu'elles s'amusaient, on entendit un grand bruit, indiquant l'arrivée du train. La jeune fille se dépêcha alors de se diriger vers l'avant du train, trainant sa valise derrière elle. Elle tira de toutes ses forces sur la poignée et ouvrit difficilement les portes. Luna sauta dans le train et avança la truffe en l'air, curieuse de découvrir un nouvel endroit. La jeune fille la suivit, cherchant sa place. Elle finit par trouver son numéro graver sur une petite plaque sur une des banquettes - qui n'étaient vraiment pas à son gout. Elle posa sa valise brune dans la zone prévue à cet effet et s'installa. Elle secoua la tête pour que l'eau qui était restée dans ses courts cheveux rouges sombres s'en aille. Elle ne réussit qu'à la faire couler le long de sa robe blanche. La jeune fille n'avait pas vraiment fait attention à ce qu'elle avait sur le dos. En partant, elle avait attrapé la seule tenue qui n'était pas dans son sac soit une robe tombant au dessus de ses genoux au col en V et aux larges bretelles blanches. Elle portait toutefois des bottes en cuir blanc qui lui tenait relativement chaud aux mollets. Elle ne souffrait pas du froid et ne se souciait pas vraiment du regard des autres ni de leurs possibles interrogations quant à la tenue légère qu'elle portait.

    La jeune fille regarda par la fenêtre mais, le paysage laissant à désirer, elle reporta son attention sur l'intérieur du wagon, notamment sur Luna qui était curieuse de tout et sautait de sièges en sièges tant qu'il n'y avait encore personne.
    Eon
    Eon
    Gardien du Temps

    Inscrit le : 07/01/2008

    [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana) Empty Re: [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana)

    Message  Eon le Jeu 29 Juil 2010 - 0:46

    [ Alicia arrive dans quelques jours, on avance ! ]

    Une trentaine d'élémentalistes ont pris place à bord, trempés comme des soupes. Le quart d'heure se fait long, les contrôleurs qui ferment manuellement une à une chaque porte de bois est une heureuse distraction. Par ce temps plus qu'humide, si vous n'aimez pas l'odeur de la pluie, vous êtes servis et pas qu'un peu ! Puis enfin, l'engin démarre. Ou pas. Oui bon, disons qu'il a essayé. Oui oui essayé. Vous savez ce qui arrive dans une voiture en cas de freinage brutal alors que le véhicule est à pleine allure, n'est-ce pas ? Oui, vous êtes projetés en avant et des airbags s'ouvrent pour amortir votre chute. Et bien voilà, c'est ce qui vous arrive, sauf que vous étiez à l'arrêt et que le véhicule en question est dans la catégorie poids lourd. Ah mince, c'est pas "tout à fait" pareil. En effet, vous êtes à bord d'un train donc premièrement, aucune ceinture ne vous harnache à votre siège, et deuxièmement, il n'y a pas d'airbag pour vous empêcher de vous prendre ce maaaaagnifique dossier de fauteuil en bois massif. Et troisièmement, parce que jamais deux sans trois, vos bagages n'ont pas davantage de ceinture que vous, pauvres passagers, ils valdingueront gaiment. Kachink. Ne croyez pas que ce tressaut aura découragé le conducteur au demeurant. En effet, une nouvelle secousse ébranle la bécane de métal, plus douce, plus contenue, plus fluide. Et vous réalisez au milieu de ce merveilleux maëlstrom que vous êtes en train de rouler. Haut les coeurs !

    [ Ce démarrage en trombe a été rédigé par Libellule ]



    [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana) Sign_eon
    Tylina
    Tylina
    P'tit joueur ù_ù

    Féminin Âge : 29
    Inscrit le : 10/07/2010

    .o0 Feuille de perso 0o.
    Âge, Sexe: 20 ans, F
    Élément: Air
    Emploi: va de petits boulots en petits boulots

    [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana) Empty Re: [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana)

    Message  Tylina le Ven 30 Juil 2010 - 19:11

    Le train se remplit peu à peu jusqu'à l'heure du départ. Luna était désormais couchée aux pieds de son élémentaliste et attendait la tête entre les pattes. Les portes du train se fermèrent et Tylina comprit que le départ était imminent. Elle reporta alors son attention sur le paysage, aimant regarder le quai s'éloigner de plus en plus rapidement au fur et à mesure que le train prenait de la vitesse. Malheureusement, elle fut déçue lorsque le train sembla caler, la faisant valdinguer dans les airs. N'ayant pas eu le temps de se rendre compte de ce qu'il se passait, la jeune fille se retrouva le nez contre le dossier du siège devant elle. A peine s'était-elle redressée que sa valise frappa sa tête avant de glisser le long du couloir séparant les rangées de sièges. La jeune fille se frotta alors la tête, un peu confuse. Elle toucha son nez, par chance, il ne saignait pas et ne semblait nullement cassé. Pas de bosses apparentes sur le crane ni autres problèmes si ce n'était cette douleur passagère sur le haut du crane dû à l'impact avec la valise.

    *Eh bien, c'est un voyage qui commence bien ...*

    Se dit-elle en cherchant son esprit du regard. Luna n'avait pas été touchée par la secousse puisqu'elle n'était pas concrètement dans cette dimension. Elle avait toutefois un oeil fermé et une patte sur la tête. En effet, leurs émotions étant partagées, la petite chienne ressentait elle aussi cette douleur à la tête. Tylina s'approcha alors d'elle et la caressa tendrement comme pour se rassurer.

    Ce n'est pas grave, ça va passer !

    Ajouta-t-elle en l'embrassant. Elle avait des poils infiniment doux et la jeune fille adorait la caresser et l'embrasser. C'était son nounours à elle, sa petite pelote de bonheur.

    Bon, il faudrait que je pense à aller récupérer ma valise ... Qu'est-ce que tu en penses ma petite Luna ?

    La petite chienne acquiesça d'un signe de tête. La jeune fille fit alors quelques pas dans le couloir pour se rapprocher de sa valise, constatant qu'elle n'était pas la seule à avoir été surprise par cette secousse inattendue à en juger par le nombre de valises orphelines égarées dans le couloir. Alors qu'elle allait récupérer la sienne, un autre soubresaut se fit ressentir et, afin de ne pas rejouer le scénario précédent, la jeune fille empoigna fermement ce qui se trouva à l'endroit où elle pensait trouver une poignée. Il se trouva qu'il s'agissait en réalité du col mouillé d'un jeune homme passager du train comme elle. De plus, la secousse n'eut rien de bien violent puisque le train démarra finalement en douceur. La jeune fille soupira, elle n'avait pas pu regarder le quai s'éloigner. Elle lâcha le col de l'imperméable noir du jeune homme et s'excusa.

    Désolée, je suis désolée, je ne voulais pas attraper votre col ... je pensais qu'il y aurait une poignée, enfin ... je suis désolée, je ... euh ... pardon ... Je ... je m'appelle Tylina !

    Annonça-t-elle finalement le sourire aux lèvres en tendant sa main en avant, son autre main se trouvant sur sa nuque, soulignant qu'elle était gênée, tout comme le montraient ses joues roses. Pour une rencontre, ce n'était pas une rencontre habituelle mais après tout, tant pis, elle ne connaissait personne et c'était une occasion de se faire, peut-être, un ami ... enfin, s'il ne la prenait pas pour une folle. Luna, qui avait suivit sa maîtresse, se cacha la tête dans les pattes tant elle était gênée elle aussi ...




    [ Edit Li' : En fait, le train ne roulait pas lorsqu'il a calé, il était à l'arrêt comme indiqué dans la narration, peux-tu éditer le début de ton message s'il te plaît ? Merci~ ]
    Leo
    Leo
    P'tit joueur ù_ù

    Inscrit le : 15/07/2010

    .o0 Feuille de perso 0o.
    Âge, Sexe: Homme de 28 ans
    Élément: Lumière
    Emploi: Détective privé

    [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana) Empty Re: [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana)

    Message  Leo le Ven 6 Aoû 2010 - 18:54

    Leo venait juste de sortir un livre pour s'occuper durant le trajet lorsque la voiture se mit à vibrer, signe du démarrage du train.

    "Eh bah, c'est pas trop t..."

    Vlan, le véhicule venait de caler. Et Leo venait de se prendre le dossier de la banquette qui se trouvait juste devant lui dans la mâchoire. Une douleur fulgurante lui traversa le visage, si bien qu'il en échappa son livre qui glissa sous son siège. Mais le pire n'était pas encore arrivé car voilà que son bagage effectuait une splendide cascade, digne d'un maître en arts martiaux, et venait s'écraser sur le dos du pauvre Leo. Il en eut le souffle coupé un instant et lâcha un terrible grognement, de colère et de douleur.
    Et le train démarra à nouveau, avec un peu plus de succès cette fois. Cahotant et ballotant ses passagers, qui laissaient échapper divers grognements ou autres exclamations indignées, ils venaient d'être maltraités après tout.

    Il fallut quelques instants au détective pour trouver le courage et surtout la force de se relever et de virer la fichue valise de son dos. En maugréant, s'il vous plaît. Et sous le rire moqueur de son Esprit, qui se gaussait grassement de tous les malheureux humains du wagon.

    "Fichue journée ! Je déteste la pluie ! Je déteste les trains ! Et je déteste avoir mal !
    - Ha ! Tu as l'air de tellement t'amuser, je t'envie ! s'exclama le renard blanc
    - Epargne-moi tes plaisanteries et aide-moi plutôt à retrouver mon bouquin." grogna Leo

    L'Esprit disparut sous la banquette quelques instants avant de revenir dans le champ de vision du détective qui hissait à nouveau son bagage dans le compartiment réservé à cet effet, en essayant de garder l'équilibre dans cette machine infernale qui bringuebalait d'un côté et de l'autre.

    "Je sens que j'ai pas fini de rigoler, dit Lucas avec une étincelle de malice dans les yeux, il va falloir que tu te mettes à quatre pattes !
    - Bon sang ! Cette journée est sans doute la pire de ma vie..."

    Et ainsi, après un long moment d'hésitation, le détective à l'imperméable brun se trouva à quatre pattes, la tête sous la banquette, tâtonnant du bras pour trouver son livre. Et c'était drôle.

    Contenu sponsorisé

    [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana) Empty Re: [ Semaine o8 ] Train 2274 Direction Syracuse (Lukas Tylina Alicia Leo Milana)

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 24 Juil 2019 - 9:26